ARTISTS

Conductor /Composer Tan Dun

PROFILE


Tan Dun, compositeur / chef d’orchestre conceptuel et aux multi-facettes, a marqué de son empreinte la scène de la musique du monde avec un répertoire créatif qui dépasse les frontières de la musique classique, de la performance multimédia et des traditions orientales et occidentales. Vainqueur des plus prestigieuses distinctions d’aujourd’hui, telles que le Grammy Award, l’Oscar / Academy Award, le Grawemeyer Award pour la composition classique, le Compositeur musical américain de l’année, le Prix Bach de la ville de Hambourg et le Prix Chostakovitch de Moscou. La musique de Tan Dun est jouée à travers le monde entier par les plus grands orchestres, maisons d’opéra, festivals internationaux, à la radio et à la télévision. En tant que compositeur / chef d’orchestre, Tan Dun a dirigé les orchestres les plus renommés au monde, comme l’Orchestre du Royal Concertgebouw, l’Orchestre Symphonique de Londres, le Philharmonique de New York, le Philharmonique de Berlin, l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre National de France, l’Orchestre Symphonique de la BBC, le Philharmonique della Scala, le Philharmonique de Munich et l’Orchestre de Santa Cecilia,… En 2010, Tan Dun fut « Ambassadeur Culturel dans le Monde » lors de la World Expo de Shanghai. Plus récemment, son œuvre fut reconnue quand l’Unesco l’éleva au rang d’Ambassadeur Bienveillant universel. L’inauguration pris place au siège de l’Unesco à Paris lors de la Journée Mondiale de l’Eau (22 mars) et présenta au public un spectacle gratuit où sa musique était jouée par l’Orchestre Symphonique des Pays-Bas.

La voix de Tan Dun a été entendue par de larges publics. Sa première Symphonie sur Internet qui fut commandée par Google / Youtube rassembla plus de 15 millions de personnes en ligne. Sa Trilogie de Musique Organique avec les Concertis d’Eau, de Papier et de Céramique a été entendue dans les plus importants festivals et salles de concerts. La première du Concerto de Papier fut présentée à l’ouverture du Walt Disney Hall avec le Philharmonique de Los Angeles. Son œuvre multimédia, La Carte, fut interprétée en création par Yo Yo Ma et l’Orchestre Symphonique de Boston, et programmée dans plus de 30 pays à travers le monde. Son manuscrit fut intégré à la Galerie des Compositeurs du Carnegie Hall. Son Théâtre Orchestral, La Porte, fut présenté en première par l’Orchestre Symphonique de la NHK et franchit les frontières culturelles de l’Opéra de Pékin, de l’Opéra Occidental et des traditions du théâtre de marionnette. Parmi les autres importantes créations récentes on trouve Les 4 Routes Secrètes de Marco Polo pour le Philharmonique de Berlin, et le Concerto pour piano Le Feu  pour Lang Lang et le Philharmonique de New York. Tan Dun reçu une commande du Comité International Olympique pour écrire la musique thème et la musique de la Cérémonie des Prix des Jeux Olympiques de Pékin 2008. Les projets actuels incluent un nouveau concerto pour percussion pour le soliste Martin Grubinger qui fut créé l’année dernière avec l’Orchestre Symphonique du NDR, et un concerto pour harpe inspiré par la calligraphie secrète Nushu qui se trouve dans sa maison de Hunan en Chine, commandé par l’Orchestre de Philadelphie, l’Orchestre Symphonique de la NHK et l’Orchestre du Concertgebouw.

Pour Tan Dun le mariage de la composition et de l’inspiration a toujours culminé dans ses créations d’opéras, Marco Polo fut commandé par le Festival d’Edinburg et présenté avec quatre productions différentes dont la plus importante avec l’Opéra Néerlandais dirigé par Pierre Audi ; Le Premier Empereur avec Placido Domingo dans le rôle principal commandé par le Metropolitan Opera de New York ; Tea : A Mirror of Soul, en création au Suntory Hall au Japon, et qui depuis fut produit avec l’Opéra de Lyon, en co-production avec l’Opéra de Santa Fe et la Compagnie d’Opéra de Philadelphie : et Pavillon aux Pivoines, dirigé par Peter Sellars qui fut produit plus de 50 fois dans des festivals majeurs à Vienne, Paris, Londres et Rome.

Tan Dun a enregistré pour Sony Classical, Deutsche Grammophon, Naxos, EMI et Opus Arte. Ses enregistrements ont recueilli beaucoup de récompenses, parmi lesquelles un Grammy Award (Crouching Tiger, Hidden Dragon) et des nominations (Le Premier Empereur, Marco Polo), Le Prix de la Japan’s Recording Academy pour le meilleur CD de Musique Contemporaine (Water Passion after St. Matthew) et le Meilleur Album Orchestral de la BBC (Death and Fire).
PAGEUP